Arts&Musees

MUSÉES ET ARTS

LE PALAIS DES BONBONS ET DU NOUGAT DE MONTÉLIMAR

Vous n’avez pas vu l’Ardèche si vous n’avez pas gouté au Nougat dans tous ses parfums différents. Le mieux sera de visiter le palais des bonbons et du nougat de Montélimar. Les marchés hebdomadaires de l’Ardèche offrent aussi du nougat. Si Montélimar vous semble trop loin, n’hésitez pas à visiter l’atelier de fabrication artisanale Le Petit Ardéchois à Saint Etienne de Fontbellon à côté d’Aubenas.

Ouverture du palais:
Lundi: 14H00-17H30
Mardi au dimanche: 10H00-11H30 et 14H00-17H30

MUSÉE DE LAVANDE COUSTELLET

Depuis 1991, George Lincelet, fondateur du musée de Lavande, accueille plus de 50.000 touristes, situé à Coustellet, deux heures et demi de route de L’Xpérience (peut-être un peu loin mais à combiner avec une visite d’ Orange, une belle sortie). La lavande est symbolique de la Provence et aussi le nom d’une chambre à L’Xpérience. C’est pour ça qu’on veut que vous reteniez cette legende:

ll était une fois une très jolie fée qui s’appelait « Lavandula », elle était blonde et avait de très jolis yeux bleus, elle fut à l’origine de la naissance des lavandes sauvages de la montagne de Lure.

Un jour qu’elle cherchait un domaine pour s’installer en feuilletant son cahier de paysages, la fée s’arrêtant devant la page de la Provence, se mit à pleurer en voyant ces pauvres terrains incultes et de chaudes larmes couleur lavande vinrent tacher la page ouverte. Voulant cacher cette maladresse, la fée sécha ses yeux bleus, mais ce fut l’effet contraire qui se produisit, car de fines gouttelettes s’éparpillèrent encore sur la page.

Désespérée, la fée tira alors sur cette Provence un grand pan de ciel bleu pour oublier toutes ces taches ! Depuis ce jour-là, la lavande pousse sur ces terrains et les blondes jeunes filles de ce pays possèdent dans leurs yeux bleus les paillettes irisées de couleur mauve lavande, surtout lorsqu’en fin d’après-midi de plein été, elles regardent le ciel métallique qui tombe sur les champs de lavande en fleurs !

Une jolie légende et quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande fine pour relaxer… de quoi se déstresser et faire de beaux rêves !

Musée de la Lavande
276 Route de Gordes
BP16 – D2
84220 COUSTELLET
Tél +33 (0)4 90 76 91 23

Ouverture:
De Mai à Septembre 7 jours par semaine de 09H00-19H00

MUSÉE DE LA LAVANDE SAINT REMÈZE

La Lavande appartient à la famille des labiées qui regroupe des plantes aromatiques comme le thym, la sarriette, le romarin, l’origan, la menthe, la sauge etc, des espèces abondantes dans les régions de la Méditerranée.  La lavande pousse sur les sols arides et dans les montagnes calcaires à faible altitude. Sur tous les continents, plusieurs espèces de lavandes existent à l’état sauvage ou cultivées. La structure de la fleur de lavande semble adaptée à la visite des abeilles. Le dos de l’insecte se couvre de pollen et lorsque l’insecte pénètre dans une autre fleur il pourra assurer la pollinisation.

Venez découvrir la culture de la lavande à Saint Remèze en Ardèche. Le musée est ouvert du 1er avril au 30 septembre.

Musée de la lavande
Route des gorges
D490
07700 Saint Remèze

MUSÉE DE LA SOIE

Le Moulinet est une ancienne usine de soie, dont la construction a débuté en 1795, à l’emplacement d’un ancien moulin à blé, datant au moins du 18° siècle.
Elle comprenait une coconnière, où étaient étouffés les vers à soie, un moulinage, une très grande filature …
l’Ardèche était autrefois une région où étaient élevés les vers à soie, et fabriqué le fil de soie qui était tissé à Lyon.
L’exposition s’attache avant tout à retracer l’histoire des  ouvrières et des paysans,  qui vivaient essentiellement du travail de la soie au 19°siècle, à travers de nombreuses photographies, gravures, documents… etc.
en essayant de faire revivre cette époque, en racontant la vie des habitants de cette région, notamment des petites ouvrières des moulinages qui au 19 ° siècle avaient moins de 8 ans, des paysans pour qui l’élevage du ver à soie était le seul apport d’argent , des fileuses, qui après leur travail, trouvaient encore l’énergie de fabriquer leur trousseau …

Vous trouverez le Musée de la soie juste avant l’entrée de Largentière. Une bonne combinaison avec le marché du mardi matin.

Ouverture:

Avril à Novembre du mardi au vendredi et le dimanche de 10h00-12h00 et de 15h00-18h00. Juillet et août, ouvert tout les jours de 10H00-12H30 et de 14H30-18H30. Samedi fermé.

MUSÉE DE LA CHÂTAIGNERAIE

Situé au cœur de la cité médiévale de Joyeuse, le Musée de la Châtaigneraie vous conte l’histoire du châtaignier et de sa culture en Ardèche du Moyen Age à nos jours. Cet arbre et son fruit ont traversé les siècles et les usages jusqu’à aujourd’hui.

Appelé « L’arbre à pain », le châtaignier a façonné notre territoire et ses paysages, il a structuré son histoire et sa culture, son économie, son agriculture…

Établi dans l’ancien collège des Oratoriens du XVIIème siècle au cœur du Vieux Joyeuse, le Musée de la Châtaigneraie témoigne des liens étroits qui ont uni, pendant des siècles, les Cévenols à  » l’arbre à pain « . Sur 400 m² d’exposition, vous pourrez retracer l’histoire du châtaignier au travers d’une collection unique d’outils, d’objets et de meubles qui occupait une place marquante dans la vie des Cévenols.

Présent en Ardèche depuis 8 millions d’années, le châtaignier a connu une période faste à partir du Moyen Age avant de traverser de nombreuses crises dès la fin du XIX ème siècle : les maladies, l’exploitation pour le tanin, la mévente des fruits, l’abandon dû à l’exode rural. Aujourd’hui, l’Ardèche est le premier producteur de châtaignes en France.

A l’espace boutique du Musée, vous pourrez apprécier les saveurs de ce fruit au travers des nombreux produits artisanaux à base de châtaignes, élaborés par des producteurs du Pays Beaume Drobie : terrines paysannes à la châtaigne, pain d’épices, miel de châtaignier, galette ou biscuits à la farine de châtaignes ; crèmes de châtaignes natures ou parfumées ; liqueur et bière?

Ouverture:

Les mois de Mai, Juin, Septembre et Octobre du mardi au dimanche de 14H00-18H00 et à partir du 2 Juillet au 31 Août du mardi au vendredi de 10H00-12H00 et de 14H00-18H00. Samedi, dimanche et jours fériés ouvert de 14H00-18H00.

CHEMINS DE LA CRÉATION

L’après midi nous pouvons vous recommander une visite à Laboule. Dans ce village pittoresque situé à 650 mètres d’altitude les artistes fourmillent! Venez voir par exemple l’exposition de Pauline van den Berg qui habite au pied de la route qui monte au Monteil, un petit hameau de Laboule. Pauline peint et dessine des portraits assez singuliers. Si vous buvez un verre à la terrasse du village, vous reconnaitrez sûrement quelques personnes. La route se poursuit vers Le Monteil où Denise Ferrari vous accueillera dans son atelier de peinture. Ses tableaux représentent des souvenirs de voyages, des influences d’autres cultures. On quitte Le Monteil pour arriver à Laboule où Christian Hornick a son atelier de sculpture en bois. Il créé des objets très beaux avec un bois lisse et en plus ça sent super bon dans son atelier. Isabelle René créé des objets en gré émaillé et porcelaine, cuits à 1280 degrés dans un four à gaz. Vous y trouverez des bols, des plats, des assiettes et des vases stylisés modernes soulignés de noir bleuté. Enfin pas d’abeille et papillons! Eric Potron vie son rêve en créant un château qui hébergerait plein des princesses. Il taille chaque pierre à la main. Où que vous soyez, vous trouverez quelque chose de beau! Il y a de la mosaïque et des sculptures. Bref, allez-y! Eric vous accompagnera avec plaisir. La route continue sur les hauteurs de Laboule où George et Monique Stahl ont leur atelier de création de verre. Ils fabriquent verres, vases, vasques en cristal de chez Lalique. Bernard Moulin et Mireille Lascombes fabriquent des bijoux super beaux. Ils ont un atelier et petite boutique à Laboule et un petit magasin à Largentière. Quand vous aurez tout vu à Laboule direction Valgorge, via Le Serre chez Marie Mennessier. Elle fait des aquarelles super jolies. Le petit café de Laboule, situé à côté de la salle polyvalente est ouvert en Juillet et Aout de 15H00-17H00. www.laboule.village.free.fr.

RUE DES ARTS

Joyeuse est situé à 30 minutes de L’Xpérience. Le bas de Joyeuse n’est pas très intéressant sauf les marchés du mercredi matin et le nocturne du dimanche soir. Le vieux village est par contre super joli. Un des villages médiévaux les mieux conservés. Vous avez vraiment l’impression d’être dans une autre époque. Il y a des petits chemins et passages partout. Les maisons sont authentiques et en pierre. Plein d’ artistes ont été attire par le vieux village. Ils se sont associés dans » Rue des Arts ». Ci-dessous vous trouverez la liste de tous les adhérents. Il y a aussi quelques bons restaurants. Nous vous recommandons chez Neny, Valentina et Le Bouche à Oreille, que ce soit pour un casse-croûte ou un menu complet.

Jean mari legoff – verrier d’art
Camille Mollet – vitrailliste
Catherine Potron – peintre et céramiste
Sylvie van Haeken – céramiste
Laurent Sapy – potier
Marie Fenot – potière
Angelique Blanc – peintre pour enfant
Delphine Lauvernet – peintre illustratrion jeunesse
Alain Perez – maroquinier
Justine Guillou – chapellerie
Guillaume Marc – chapellerie
Delphine Senasson – accessoires pour enfants
Chloe Bureau – maroquinière
Louise Hill – bijoux en vrille de vigne
Caroline Liogier – mobile et fil de fer
Pascales Griffet – créations en laine
Eduard Juanola – tourneur sur bois
Bob Deshairs – peintre
Yan Racq – bijoux argent/pierre naturelle